Pourquoi les victimes d’agression sexuelle choisissent-elles de dénoncer sur les réseaux sociaux plutôt que de faire appel au système judiciaire? Les réalisatrices Monic Néron et Émilie Perreault proposent une réflexion sur cette question dans le nouveau documentaire La parfaite victime. Le film prendra l’affiche, dès aujourd’hui – 30 juin – dans les cinémas québécois. Voici les photos de la première médiatique qui avait lieu au cinéma Impérial le 28 juin.

Le tapis rouge de La parfaite victime en images

Pierre Bruneau
Émilie Perreault et Tire le coyote
Jean-Philippe Dion
Paul Arcand
Yan England et Marie-Andrée Leblond
Denise Filiatrault
Cédrik Reinhardt et Ingrid Falaise
Valérie Chevalier
Pier Karl Péladeau et Pascale Bourbeau
Guillaume Pineault et Anne-Élisabeth Bossé
Pénélope McQuade
Émilie Perreault et Lily Thibeault

Diaporama de photos

Synopsis de La parfaite victime

Voici enfin des visages sur les échecs du système de justice en matière d’agression sexuelle. Pendant trois ans, les réalisatrices Monic Néron et Émilie Perreault ont analysé et décortiqué le parcours de victimes qui ont choisi la voie judiciaire dans la foulée du mouvement #MoiAussi. En résulte une puissante remise en question des méthodes d’un système réfractaire aux changements.

Les victimes ont-elles une réelle chance dans le processus de plainte criminel ? Elles ont assurément un point en commun : elles doivent être « parfaites ». Une enquête cinématographique dans l’espoir d’un véritable examen de conscience collectif.