Un album de folk qui explore les variations du cœur

Après trois EP The Wind Rose (2016), Colder Heavens (2017), The Nocturne (2018) qui donnaient un avant-goût de l’étendue de son talent en constante évolution, le chanteur, compositeur et multi-instrumentiste londonien John Edwards offre son premier album sous le nom de Blanco White en hommage au poète-écrivain espagnol José-Maria María Blanco White.

Voici On The Other Side : 11 pièces dans une pop-folk brumeuse imprégnée de nostalgie et de mélancolie. L’album a été produit avec Ian Grimble (Bear’s Den, Matt Corby, Daughter). Avec sa voix chaude, le jeune homme de 28 ans révèle des chansons qui racontent sa vision de vieillir, la peur de rester en place, ses voyages qui l’ont forgé, l’amour passionné et les villes et villages en voie de disparition du sud de l’Europe et plus.

Une plume aux images saisissantes dans une poésie nomade et taciturne qui rappelle Leonard Cohen, Damien Rice et Bob Dylan. Sur ce premier album, Blanco White expérimente un folk gitan dans des arrangements acoustiques avec des éléments jazz, andalous et latins, ce qui accentue un côté fascinant, exotique et aéré dans l’univers d’Edwards qui manque parfois légèrement de rythmes plus coriaces.

Ce n’est que le début d’un chapitre qui annonce un beau succès, alors donnons-lui une chance de vivre les vertiges de la vie et revenir en force. On The Other Side, c’est un album de folk qui explore les variations du cœur entre la romance et la souffrance.

Chansons coup de cœur :

  • Papillion
  • Desert Day
  • Chasing Dial
  • Kauai O’o
  • Samara
  • All That Matters




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!