Un album de folk qui soulève plein de petites questions

Trois années se sont écoulées depuis la sortie du très percutant album Les temps sauvages ; sans oublier une tournée de spectacles à guichets fermés et une nomination pour le Félix de l’album folk de l’année. L’auteur-compositeur-interprète est de retour avec un cinquième album très attendu.

Voici Nature humaine : 10 pièces pop-folk entre réflexions personnelles autant qu’universelles réalisées d’une main de maître par l’auteur-compositeur-interprète avec ses musiciens de tournée et comparses des premières heures comme Mathieu Perreault, Pascal Racine-Venne, Richard Deschênes et Ghyslain Luc Lavigne au studio Wild (studio en plein cœur de la nature).

Alexandre Poulin continue de déployer la beauté de sa plume vulnérable sur des chansons folks qui explorent l’humain si fascinant dans sa nature profonde entre le bien et le mal, la jalousie et la joie et l’amour et la haine. Des chansons qui racontent le bel et grand amour, la perte tragique d’un enfant, l’insécurité face au destin, l’intimidation à l’école dans une poésie touchante qui illumine chaque pas dans la noirceur de nos doutes tout au long de notre vie.

L’artiste plonge davantage ses accords de guitare dans une musique plus mélodique et pop, là où les harmonies vocales feutrées de l’artiste et les tonalités électriques de sa guitare se marient pour former un univers fidèle à l’artiste. Avec quelques explorations dans l’électronique, juste assez pour équilibrer l’ambiance ; pas assez pour enterrer la nature de ses arrangements lumineux et intimes.

Malgré tout ça, je ne sais pas pourquoi j’ai dû apprivoiser et écouter plusieurs fois le cinquième album pour apprécier son œuvre. Peut-être ce sont les quelques tentatives de Poulin à élever sa voix pour mettre dans ses textes déjà assez saisissants dans ses images.
La force de l’auteur-compositeur-interprète, c’est de caresser le chaos de sa poésie dans une voix de velours et une guitare dénudée. Il est l’exemple parfait que, parfois, il ne faut pas dénaturer sa direction aux dépens d’une musique plus accessible
puisqu’elle l’est déjà.

Nature humaine, c’est un album de folk qui soulève plein de petites questions, qui fait ressortir l’humanité en nos gestes de tous les jours et qui est fait de lumières de contrebande pour nos heures grises.

Chansons coup de cœur :

  • La mauvaise éducation
  • Néon
  • Contrebande
  • Courte échelle
  • Tourterelle triste
  • Le déluge

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!