Un album de pop qui capture parfaitement cet équilibre !

Après avoir été proclamé (un peu trop vite) grand sauveur du rock avec les albums Innerspeakers et Lonerism, Kevin Parker divise ces univers pour en faire des œuvres distinguent passant du rock à l’électronique, la pop au hip-hop sur l’excellent Currents.

Depuis, Parker est devenu un producteur en vogue adoré par les monstres sacrés du hip-hop et de la pop comme Kanye West, A $ AP Rocky et Lady Gaga (avec qui il a coécrit certaines pièces de son album Joanne en 2016.

Cinq ans plus tard, voici le quatrième album de Tame Impala : The Slow Rush. Ce sont 12 pièces pop aux pulsations électroniques et aux ambiances funky cosmiques.

Écrites, produites et réalisées par le grand capitaine du projet milieux trentaine, les chansons racontent la nostalgie, le deuil et le besoin de prendre le temps de faire les choses. Sur ce nouvel album, Tame Impala redéfinit l’ADN de sa musique pop entre le funk, le boogie, le psychédélique, les années 70-80 et l’électro.

Tame Impala, Kevin Parker, nommez-le comme vous le voulez, ça reste un artiste qui repousse les limites de sa créativité à chaque album.

On nous transporte dans une écoute éclatante par ses couleurs sonores. The Slow Rush, c’est un album de pop qui capture parfaitement cet équilibre entre ce sentiment d’exister dans les petits espaces et d’assumer la liberté dans une musique moderne sans limites.

Chansons coup de cœur : 

  • Boderline
  • It Might Be Time
  • Posthumous Forgiveness
  • Lost In Yesterday
  • One More Year
  • Breathe Deeper

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!