Un album qui manque de gaz !

July Talk est un groupe rock de Toronto fait de riffs de blues tonitruants et de voix planante et succulente, du moins au début. Ses débuts étaient prometteurs en 2012, l’avenir souriait à pleines dents pour le rock canadien.

Puis arrive des changements en 2016 avec Touch : beaucoup moins de distorsion, et on misait sur quelque chose de plus sombre qui allait sans le savoir devenir la signature de l’univers de la formation. Quatre ans plus tard, la bande arrive avec un troisième album, la suite très attendue.

Voici Pray For It dans un rock alternatif qui continue dans les sentiers déjà entamés dans le second album du groupe. Produit par Graham Walsh, David Ploughman, Burke Reid, Milan Sarkadi et Ben Fox, l’album présente des chansons darks qui racontent la violence et le changement, l’amour frappant et plus encore.

Le groupe rock canadien ralentit la cadence de ses riffs blues pour laisser introduire des grooves eighties langoureux et introspectifs. On plonge tête première dans un indie rock low tempo, ce qui visiblement lui va à ravir. Pour ma part, je trouve dur d’apprivoiser sa musique qui perd de sa vélocité et de son mordant.

Dommage, peut-être qu’après quelques écoutes de plus je vais embarquer, mais pour le moment, il ne passe rien ; aucun kick. Il manque de gaz dans la patente.

Chansons coup de cœur :

  • Governess Shadow
  • Pray For It
  • See You Thrue
  • The New




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!