Un album qui prouve que The Struts maîtrise l’art du rock classique !

Le groupe rock britannique The Struts est de retour deux ans après Young & Dangerous et un triomphe avec de premières parties des plus grands du rock comme Foo Fighters, Guns N’ Roses, The Who et les Rolling Stones. La bande revient avec un nouvel album qui risque de faire retentir sa musique encore plus haut et fort.

Voici Strange Days : 10 pièces dans un glam rock classique d’aréna qui rugit de plaisir avec quelques déclinaisons dans la pop des années 80 et produites par Jon Levine (Hedley, Andy Grammer, Needtobreathe). Après avoir déménagé à Los Angeles pour toucher le rêve hollywoodien début 2020, Luke et ses frères d’armes ont dû faire un retour sur le sol natal.

À peine arrivée, l’inspiration bouille ; The Struts se met au travail accompagné d’une liste de collaborateurs à couper le souffle en huis clos dans un studio. Comme Robbie Williams, Joe Elliott et Phil Collen de Def Leppard, le guitariste Tom Morello de Rage Against The Machine et Albert Hammond Jr. de The Strokes. The Struts enregistre en temps de pandémie avec le plan d’aller en studio pendant 10 jours et d’enregistrer trois, peut-être quatre chansons, pour finalement se rendre au quatrième jour avec sept chansons.

Un mélange de passions ardentes et d’énergies créatives pousse les boys à faire un album complet. Luke Spiller a une énorme voix puissante comme une Formule 1, une sorte hybride charismatique sexy entre Mick Jagger et Freddie Mercury. Le guitariste Adam Slack fait hurler ses solos de guitare comme une bête sauvage de la jungle du rock sublime. Des chansons éclatantes de glam rock et hard rock style années 80 imprégnées d’histoires torrides de sexe avec des femmes, des amours toxiques pour les choses chimiques, les jours étranges que nous vivons tous, l’espoir de s’en sortir et faire de nouveau la fête infernale sans masque.

Mise à part la chanson-titre de mauvais goût que je saute à chaque écoute, car je suis incapable de l’entendre, Strange Days est un album qui prouve que The Struts maîtrise l’art du rock classique sur scène comme sur disque, plus que jamais. Il est temps que le groupe gagne ses notes de noblesse dans le monde. Du rock fait de rythmes torrides et endiablés. Lève le volume et danse avec le diable !

Chansons coup de cœur :

  • All Dress Up (With Nowhere To Go)
  • Do You Love Me
  • Wild Child (avec Tom Morello)
  • Cool
  • Another Hit Of Showmanship avec Albert Hammond Jr
  • Can’t Sleep

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!