Amos Lee – Dreamland

Après My New Moons (2018) qui tentait de guérir par la musique néo soul les plaies du monde, Amos Lee nous offre un huitième album qui cette fois raconte ses ecchymoses personnelles et ses réflexions.

Voici Dreamland, 11 pièces faites d’une pop-folk soul introspectif, et un peu de RB chagrineux qui se veut selon ses dires un pont vers les autres et ses sentiments
produits par Christian Langdon (Banks, Meg Myers).

L’homme de 42 ans s’abandonne corps et âme à ses chansons qui s’ouvrent sur sa lutte contre l’anxiété, l’isolement, le désespoir et la maladie mentale, regrets antérieurs qui font reculer ; et bien sûr des notes plus lumineuses sur l’espoir qui finit par revenir à bon port.

Cet esprit de relever ces défis avec optimisme habituel de l’artiste y réside fort dans ses paroles à double sens. Sur des chœurs gospel et des guitares acoustiques, des textures onctueuses de synthé et des grooves RB avec de la pop électro qui parfois me laisse perplexe.

Musicalement, j’ai l’impression qu’on fait du tourne en rond l’étincelle soul prend des airs de pop radio avec de l’autotune qui rend parfois l’écoute pénible. Pour ce qui est de la partie acoustique, c’est l’équilibre parfait entre sa voix posée et incandescente qui nous bouleverse ; un peu ballade, mais bon… on va faire avec.

Depuis 2005, l’auteur-compositeur-interprète américain incorpore des éléments sonores polyvalents dans son évolution artistique, ce qui n’est pas mauvais en soi,
mais je préfère de loin quand Amos Lee laisse briller le blues, le rock, le folk et la soul semi-moderne dans toute sa splendeur avec des albums comme Amos Lee (2005)
Last Days at The Lodge (2008), Mission Bell (2011), Mountain of Sorrow, Rivers of Song (2013) et Spirit (2016).

Je n’enlève rien à la pertinence de sa plume vulnérable, mais pour le reste ça commence à niveler lentement vers le bas. Dreamland est un album profond qui met au grand jour ses cicatrices dans une musique claire obscure qui creuse dans ce mélange d’espoir et de tourments, avec en moins le grand frisson que procure sa musique habituellement.

Chansons favorites : 

  • Dreamland
  • See The Light
  • Seeing Ghosts
  • Invisible Oceans
  • Into The Clearing




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!