André Marois – Bienvenue à Meurtreville

Mandeville est un petit village situé dans la région de Lanaudière, profitant de l’achalandage des touristes pour faire rouler l’économie. Mais cet automne, ils se font de plus en plus rares. Les commerçants du coin en arrachent et Réjean, le garagiste-pompiste du village, se résout à se présenter au conseil municipal pour demander de l’aide financière afin de garder son commerce à flots. Dans ce village sans histoires, les temps sont durs et tous les habitants tentent de garder la tête hors de l’eau.

Puis, un mort est retrouvé dans un champs, la gorge tranchée et empalé sur son sécateur. Est-ce un meurtre, un suicide ou encore un accident ? Les journalistes et les curieux affluent au village. Enfin, ça s’active à Mandeville. Comme le dit Réjean : « Pas pire pour un mardi d’octobre. Si on pouvait avoir des meurtres chaque matin, ça serait payant ! ».

Sans aucun hasard, le lendemain matin, un deuxième cadavre est retrouvé la gorge tranchée. Puis encore un autre le jour suivant, toujours dans les mêmes circonstances. Il y a un tueur en série à Mandeville, que les journalistes ont renommé Meurtreville. Ces crimes attirent encore plus de curieux et font rouler l’économie du village. Même Réjean le garagiste a dû engager un employé pour l’aider. Que pourrait-on demander de plus ?

Mais qui est le tueur ? Réjean, dont le chiffre d’affaires n’a cessé de croître depuis la découverte du premier cadavre ? Un autre commerçant qui voudrait lui aussi profiter de l’affluence actuelle au village ? Un conseiller municipal qui pourrait avoir trouver un moyen de faire connaître le village et attirer plus de visiteurs ?  Un villageois en manque d’attention ?

Bienvenue à Meurtreville est le cinquième roman de la collection Héliotrope noir, « nouvelle collection entièrement consacrée au polar qui propose de tracer, livre après livre, une carte inédite du terrain québécois, dans laquelle le crime se fait arpenteur-géomètre ». Natif de la France, André Marois habite au Québec depuis 1992. En 2015, il remporte le prix du Gouverneur général pour le roman Le voleur de sandwich.

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!