Des arrangements épurés et sans maquillage sonore

Après avoir été un des finalistes de la première année de La Voix et lancé un premier album intitulé La transition et son projet St-Eugene, l’auteur-compositeur-interprète revient et persiste dans un nouvel album anglophone (avec deux chansons en français).

Voici Blind : 10 pièces dans un folk naturel et harmonieux qui s’acclimate autant avec le beau temps que les jours de pluie. Coréalisé par David Laflèche et Connor Seidel (Charlotte Cardin, Matt Holubowski, Soran), l’album contient des arrangements épurés et sans maquillage sonore, sinon que les instruments résonnent dans une musique folk sensible.

Entre ballades et grooves accrocheurs, la voix unique de Jeffrey puisse en lumière toute sa chaleur de sa voix. Cependant, on a l’impression qu’il calque des lignes harmoniques de Dallas Green (City and Colour) parfois… c’est à s’y méprendre. Rien n’empêche d’apprécier l’album et son folk intime et enveloppant.

Jeffrey Piton livrera Blind sur scène à Montréal le 23 mai au Ministère, rue Saint-Laurent.

Chansons coup de cœur :

  • Blind
  • On My Own
  • Pulse
  • A Place To Call Home
  • Panorama




 

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!