Avril Lavigne – Love Sux

Après trois albums qui ont passé complètement inaperçus, Goodbye Lullaby (2011), Avril Lavigne (2013) et le très plate Head Above Water (2019), c’est depuis la dégringolade pour Avril Lavigne : après ses frasques amoureuses divorce avec Deryck Whibley de Sum 41 ensuite sa séparation avec Chad Kroeger de Nickelback, la maladie de Lyme, le manque d’inspiration et le changement d’équipe.

Vingt-deux ans après son premier album Let Go, qui a propulsé l’artiste canadienne dans les rangs de rockstar sous les projecteurs, la rockeuse reprend là où elle avait laissé la musique s’essouffler après son gros nuage de pop folk désolant. Elle nous présente un septième album qui renoue avec le côté direct, rebelle et explosif du passé.

Voici Love Sux, 12 missiles punk pop tapageurs vitaminés par le self-esteem et le chagrin d’amour sombre chaotique qui rappelle étrangement le commencement. Produit par John Feldmann (Good Charlotte, The Used, Blink-182, Papa Roach, Atreyu) et Mod Sun (Blackbear, Machine Gun Kelly, G-Eazy).

Avril Lavigne replonge sa plume mordante dans les chansons punk pop énergiques qui racontent sa vie amoureuse plutôt tumultueuse, ses crises existentielles ; la recherche de l’équilibre de l’estime de soi avec un mélange de vulnérabilité et de détermination.

Quant aux arrangements, on retourne à la grosse machine agressive faite de guitares électriques, de basses et de la batterie de Travis Barker au son punk pop avec un peu de pop, hip-hop, mais surtout un rock furieux qui donne le ton dès la première chanson qui sonne de temps en temps répétitif. Avec la participation de Blackbear, Machine Gun Kelly et Mark Hoppus de Blink 182. Visiblement l’effet nostalgie est recherché avec ses na na na et tous ces refrains que Lavigne hurle avec conviction.

Je ne sais pas quoi penser de ce comeback à l’adolescente rebelle du passé. Stratégie ou acharnement ? Quoi qu’il en soit, Lavigne ne manque pas de sentiments amers pour se remettre au rock fracassant, mais la grande question : est-ce nécessaire ? Attention, je n’ai pas dit que c’était l’album de l’année, mais plutôt assez divertissant pour trouver l’exercice prévisible, stimulant et léger.

Love Suxx 12, c’est du rock qui saura réveiller l’ado emo en vous ou simplement vous faire réaliser que c’est cette époque est derrière vous. Quoi qu’il en soit, Avril Lavigne est loin d’être ennuyante sur son septième album en carrière.

Chansons favorites :

  • Love Sux
  • Avalanche
  • Cannonball
  • All I Wanted Feat Mark Hoppus (Blink 182)
  • Kiss Me Like The World Is Ending
  • Bite Me




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!