Billy Talent – Crisis Of Faith

Pour moi et certains d’entre vous, le premier album éponyme de Billy Talent (2003) a marqué une époque grâce à sa fougue punk rock révolutionnaire et des chansons comme The Ex,  Try Honesty, River Below, etc.

Puis, Billy Talent II (2006) continue sur cette lancée avec un succès fulgurant avec des chansons comme Red Flag, This Suffering, et Fallen Leaves. Puis, ça ne dérougit pour le groupe canadien avec l’album Billy Talent III ( 2009) qui fait grandir sa foule qui dévore sa musique grâce à des hymnes ravageur tel que Saint Veronika, Devil On My Shoulder et Rusted From The Rains.

Pour finalement ralentir la cadence et offrir les albums Dead Silence (2012) et le très pop punk et décevant un tantinet Afraid Of Height (2016). Certes intéressant, mais qui ne rassasient pas de cette appétit vorace de sensation forte que Billy Talent a su créer depuis le début avec ses œuvres lourdes et énergiques.

Six ans plus tard, Billy Talent nous arrive avec un sixième effort qui semble retrouver son équilibre créatif et très frondeur. Voici Crisis Of Faith, 10 pièces punk rock bruyant et résistant selon les dires; allons voir ça de près. Produit par le guitariste et auteur-compositeur principal du groupe, le producteur nominé aux Juno Ian D’Sa, dans leur studio de Toronto et il fut mixé par le légendaire Chris Lord-Alge.

Billy Talent  arrive avec des chansons qui portent leur morsure fatale et directe mais avec un mince ligne optimiste  sur des sujets comme les relations toxiques qui noircit le coeur, le miroir  cruel de la société d’aujourd’hui, le prix de nos croyances et la nostalgie juvénile d’une époque révolue, la persévérance face à l’adversité sans oublier la politique qui envenime l’espoir de s’en sortir de ce trou béant.

Des paroles qui ont su faire la signature de Billy Talent. Côté musical, on explore le rock seventies avec un peu de jazz , du saxophone et du gros prog pour agrémenter le tison punk habituel qui nourrit les guitares revendicatrices et orageuses.

Je ne sais pas si on appelle ça tourner en rond ou se la jouer frileux,  mais Billy Talent retourne dans les racines profondes du punk rock qui tranchent la jugulaire par sa volonté de fer de réveiller les gens. Ça aurait pu facilement se retrouver sur un des 3 premiers albums de la bande.

Ben Kowalewicz continue de balancer sa voix criarde sur des hymnes sociaux politiques qui parfois déchire les tympans et autre choses. Personnellement, j’aurais aimé de nouvelles perspectives mais j’aime bien la dynamique direction. Crisis Of Faith, du punk rock qui n’offre rien de nouveau mais reste solide et distractif.

Chansons favorites :  

  • Reckless Paradise
  • I Beg To Differ (This Will Get Better)
  • Forgiveness I + II
  • Hanging Out with All the Wrong People
  • Judged




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!