Coup de cœur

Ça sonne massif et c’est impressionnant !

Après l’indomptable Hollow Bones, le groupe rock californien Rival Sons décide de faire les choses autrement. Dans une partie boisée de Franklin, dans le Tennessee, au sud de Nashville, Jay Buchanan et ses comparses vont reconnecter avec l’état sauvage de la nature.

Pas feux de circulation, pas de trafic de ville que le désert du silence qui se marie au bois et la nature qui suit son cours. Une nouvelle ère s’ouvre pour eux grâce à leur signature chez Atlantic.

Voici Feral Roots : 11 pièces dans un rock instinctif style années 70 qui frétille comme le feu. L’album a été produit par David Cobb (Chris Stapleton, Anderson East), lauréat d’un Grammy Awards, dans le célèbre studio RCA de Nashville.

Sur ce sixième album, on retrouve de gros morceaux de rock impitoyables et graveleux menés par la puissance des guitares et la voix invincible de Jay Buchanan. Mais aussi un amalgame fait de l’acier de rock, de la drive soul, de folk blues nomade lié au son habituel de la bande.

Sur des textes qui expriment le besoin ardent de dépasser ses instincts de survie et de rechercher quelque chose de plus vrai, définir la lumière selon nos objectifs et être libre. Mention spéciale pour la pochette de l’album, peinte par le célèbre artiste contemporain Martin Wittfooth.

Rival Sons revient aux racines de sa musique. Résultat : Feral Roots, c’est un album à la fois instinctif, intellectuel et spirituel qui incarne à perfection la définition du rock. Ça sonne massif et c’est impressionnant.

Chansons coup de cœur :

  • Look Away
  • Feral Roots
  • Back in The Woods
  • Do You Worst
  • Imperial Joy
  • Shooting Stars

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!