Des chansons fignolées dans la torpeur qui rend l’écoute chaotique et sensuelle

Le groupe de pop de Los Angele en Californie, The Neighbourhood, nous présente un troisième album, 3 ans après Wiped Out ! et deux EP Hard et To Imagine, lancés respectivement en septembre 2017 et en janvier 2018.

Voici The Neighbourhood : un album homonyme qui se veut la continuité de leur univers entamé depuis I LOVE YOU paru en 2013. Douze pièces dans un mix d’indie rock atmosphérique, d’électronique et de hip-hop.

Album produit par Lars Stalfors, Mighty Mike Dylan Brady, Dave Sitek, Tony DeMatteo, Jon Bates, Lewis Hughes, Rock Mafia, Danny Parra ; le leader Jesse Rutherford investit sa voix ténébreuse et nostalgique dans des sujets plus introspectifs que jamais comme l’importance de saisir le temps qui passe vite et l’amour et les revers de la vie.

Les guitares saturées, style années 90, soulèvent chaque mélodie tout droit sortie de l’imagination tonitruante du groupe. The Neighbourhood explore son anarchie créative dans sa « dark pop » au tempo lent, sexy et percutant qui se situe entre Depeche Mode et Joy Division.

Un album de chansons fignolées dans la torpeur qui rend l’écoute chaotique et sensuelle à la fois, mais ne déçoit jamais. Je vous conseille d’apprivoiser la bête.

Chansons coup de cœur :

  • Scary Love
  • Nervous
  • Softcore
  • You Get Me So here
  • Reflections
  • Sadderdaze




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!