Une coche en bas de “Strange in the Alps” !

Avec son premier album Strange in the Alps en 2017, elle a créé de la beauté avec de la tristesse ; tout le monde en parlait, l’opération séduction était en parfait équilibre. Trois ans plus tard, Phoebe Bridgers revient avec beaucoup de choses à dire sur son deuxième album.

Voici Punisher : 11 pièces dans une musique indie folk qui mise sur une ambiance mélancolique qu’il faut apprivoiser. Encore une fois, on retrouve les collaborateurs Tony Berg et Ethan Gruska de retour à la production. Pour la première fois, Bridgers devient coproductrice. L’album a été mixé par Mike Mogis (Bright Eyes) comme pour le premier disque.

La jeune femme de 25 ans, avec sa voix alto, laisse reluire sa vulnérabilité et livre des chansons indie folk atmosphériques qui racontent l’engourdissement, l’anxiété, le syndrome de l’imposteur dans ses voyages, le futur de sa génération, courir après les tornades et plein de taches sur son cœur de femme qui assume une partie de la noirceur de son âme.

On continue de marteler notre esprit de la douceur de ses tourments. Cette fois, elle dérive et explore ces moments de spleen dans des arrangements moins chaleureux que le premier disque. Des synthétiseurs cinématographiques, une batterie électro, des échantillonnages et un vocodeur qui refroidit la douceur des mélodies.

Une chance qu’il y a quelques guitares, banjos et violons pour équilibrer les ballades de l’artiste. Pour le reste, ça manque de naturel ; malgré tout ça, le second effort n’est pas un fiasco total. Punisher, c’est une coche en bas de Strange in the Alps pour moi. Peut-être que mes attentes étaient trop hautes ; va savoir, mais je ne vais pas cesser pour autant d’écouter son folk envoûtant.

Chansons coup de cœur :

  • Moon Song
  • Chinese Satellite
  • Graceland Too
  • Punisher
  • Savior Complex
Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!