Coup de cœur

Comme un film de David Lynch !

Trois ans après excellent opus Vide noir (2018), le groupe originaire du Michigan Lord Huron est de retour avec un album concept.

Voici Long Lost, 16 pièces country twangy western, crooner et new age qui donnent un mélange d’ambiances de films de John Wayne et de la série culte Twin Peaks interrompues par un programme télé de variétés des années 40-50 tout droit sorti de l’imaginaire animé par un animateur pittoresque de cérémonies qui fumait la cigarette et porte les costumes élégants avec un charisme incroyable.

Il s’agit de Mr Tubbs Tarbell dans lequel l’univers se passe tout près de Nashville en plein cœur d’une Amérique brisée sous le coucher du soleil rouge et poussiéreux. Produit de nouveau par Ben Schneider dans le studio Whispering Pines, là où la magie se passe, ce quatrième album dévoile, dans son essence, un Lord Huron qui raconte dans une plume d’une poésie ténébreuse et cinématographique des histoires brumeuses de la façon, dont les souvenirs se transforment avec la distance, la solitude, ces rencontres qui nous surprennent, et brusques, des nuits blanches à boire les souvenirs d’un amour perdu
à travers des personnages qui servent d’arrière-plan à la musique du groupe qui délaisse l’indie rock.

Disons-le, Ben Schneider a une réelle capacité pour écrire des chansons à la fois intuitives et minimalistes qui s’incrustent dans la tête. Sur des arrangements de Schneider, du batteur Mark Barry, le bassiste Miguel Briseño (qui joue également du thérémine), le guitariste Tom Renaud et le lap steel de Greg Leisz qui créent des architectures mélodiques faites de country twanger, soul, de jazz et même de rock psychédélique des années 60.

Ce qui laisse de l’espace pour faire résonner l’orchestre de 17 musiciens, les choristes et les cordes qui irradient de leur énergie tout le long de ce disque. Avec en prime un duo avec Allison Ponthier uni par la tristesse. L’univers de Lord Huron se situe entre la pop soul de Roy Orbison, le country de Hank Williams, le rockabilly à la Beach Boys et à la Elvis Presley. Long Lost, un album sombre, intrigant, fantastique et stupéfiant. Comme un film de David Lynch. Soyez avertis !

Chansons favorites :

  • Mine Forever
  • Love Me Like You Used To
  • I Lied (feat. Allison Ponthier)
  • Long Lost
  • Meet In The City
  • Not Dead Yet
  • What Do It Mean




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!