Coup de cœur

De la folie créative pure !

Tout le monde se posait la même question depuis la parution de l’extrait Troupeaux et la vidéo promotionnelle bizarre avec 2Frères et Paul Daraîche.

Coup de théâtre ? Ou revirement inattendu ? Voici la réponse : l’attente est terminée et il arrive avec son troisième album et non le moindre, Le silence des troupeaux.

Dix pièces dans un folk baroque absurde et psychédélique produit, réalisé et arrangé sans contraintes par Brach et coréalisé par Jesse Mac Cormack. La poésie « trash » de Brach reste toujours aussi tranchante qu’une lame de rasoir. Tout est grossi à la loupe, et le racisme, la guerre et les peines d’amour : un gros pow-wow intense.

L’album est enrobé d’un crémage symphonique, d’une chorale à la hauteur de sa folie et d’autres chansons dans un folk nu où les paroles cognent comme un marteau sans aucune demi-mesure et aucune limite dans ses chansons, ce qui rend l’écoute exaltante.

Philippe Brach continue de creuser dans ses idées entre l’homme de théâtre et l’artiste excentrique et il nous emporte dans un univers cinglé. Le silence des troupeaux, c’est la folie créative pure.

Trente minutes qui frappent dans le « dash » et d’une audace authentique. Bref, un plaisir renouvelé dans mes tympans ; je vous en souhaite autant !

Chansons coup de cœur :

  • Mes mains blanches
  • Rebound
  • La fin du monde
  • La guerre (expliquée aux enfants)
  • La peur est avalanche
  • Tu voulais des enfants
  • Pakistant




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!