De la pop folk gracieuse et édifiante !

Deux ans après le très bel album Birthplace, Ali Laceys, le producteur, multi-instrumentiste, chanteur et auteur-compositeur gallois, mieux connu sous le nom de Novo Amor, arrive avec son nouvel album.

Voici Cannot Be, Whatsoever : 10 pièces dans une pop-folk avec ces harmonies de voix de tête voluptueuse. L’artiste autoproduit son deuxième album avec son ami et collaborateur Ed Tullett. L’homme de Aberystwyth continue dans ses mélodies acoustiques ensorcelantes, mais il se permet également une incursion dans des paysages sonores palpitants faits de pop des années 80 et 90 et de rock, sans perdre le côté délicat de sa signature entre guitare et piano.

Novo Amor offre des chansons faites de joie et d’épanouissement passant par l’ennui et l’anxiété pour finir en réflexion éloquente qui servira pour la suite des choses. Comparativement au premier effort, la plume prend maturité et assurance tout comme sa voix, souvent comparée à Bon Iver qui forge sa propre personnalité tout au long de ce second opus magistral.

Que ce soit sa voix perchée ou de gorge, le Gallois nous emporte dans un feu d’artifice d’émotions sublimes. Trop souvent, sous-estimé, Novo Amor est pourtant un artiste qui promet avec un avenir brillant et un univers mélancolique.

Cannot Be, Whatsoever, c’est de la pop folk gracieuse et édifiante qui sert de lanterne pour nous guider quand la vie est noire comme du charbon.

Chansons coup de cœur :

  • Decimal
  • No Plans
  • Opaline
  • Birdcage
  • Halloween
  • Keep Me
  • If We’re Being Honest
Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!