De la pop qui avance tête première !

Il y a 10 ans l’auteur-compositeur-interprète québécois Bobby Bazini nous présentait son premier album Better In Time. Un album qui se rend à la 4e place du Top Albums Chart au Canada et qui finit platine à sa grande surprise avec des succès comme I Wonder et Oh Kathy.

En plus de remporter deux nominations aux prix JUNO en 2011, pour « album pop de l’année » et « Nouvel artiste de l’année ». Puis l’aventure s’enchaîne avec son second album le folk soul Where I Belong qui fait des débuts fulgurants ; il devient « l’album canadien le plus vendu de 2014 ». Puis, l’artiste redéfinit sa musique dans un voyage à Londres avec de nouveaux collaborateurs. Le succès retentit haut fort avec son troisième album en novembre 2016, Summer Is Gone avec son méga succès C’est la vie avec plus de 10 millions de diffusions au total.

Les portes s’ouvrent vers une tournée à guichets fermés et un succès avec ses chansons à la radio un peu partout. Aujourd’hui, dans la trentaine, l’auteur-compositeur-interprète prend le temps de poser ses valises et nous offre un quatrième album. Écrit entre tous ces voyages. Voici Move Away : 13 pièces dans une néo-pop soul qui continue d’avancer vers l’avant et entame un chapitre vers un son plus brute.

Produit par le duo Pedro Vito et Sebastian Sternberg (Jack Savoretti, Goldfrapp), Jake Gosling, Phil Cook Ryley Bell et plus et enregistré entre Londres, Berlin et Montréal avec une pléiade de collaborateurs dans l’écriture, l’album comprend des chansons qui racontent le bilan de ses 10 ans, entre sa musique et son amour pour sa douce Odessa Pagé en plus d’approfondir sa plume cohenesque dans ses réflexions à propos de l’avenir devant lui et l’amour.

Le beau est le thème principal le plus ressenti de la part de Bazini sur ce quatrième album qui est sans doute le plus personnel jusqu’à présent. Une version 2.0 de Bazini entre Hozier, Al Green et Leonard Cohen. Dans des arrangements de pop aventureuse qui puisent dans le son moderne, le rétro soul, le folk sentimental, le blues rythmé et même le disco envoûtant.

Je dois avouer qu’à la première écoute je n’étais pas emballé par la direction un peu prévisible. Ce qui fait la force de Bazini, c’est sa voix écorchée qui assume chaque accord et syllabe de ce quatrième album. On y prend goût lentement, mais sûrement. Dans chaque écoute, on redécouvre une musique audacieuse et fougueuse.

Move Away, c’est de la pop qui avance tête première et qui prouve l’exception à la règle. Du Bazini qui continue son évolution grandiose. Une fois apprivoisée, l’œuvre est fascinante.

Chansons coup de cœur :

  • Move Away
  • Choose You
  • Under The Weight
  • Penthouse
  • Holding Onto The Feeling
  • Back To The Start
  • Little Things
  • All Of Me




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!