De la pop embrouillée qui manque de souffle

Basé à Brooklyn, le groupe new-yorkais American Authors, qui nous avait donné en 2014 Oh, What A Life avec son succès monstre The Best Day of My Life ainsi Go Big Or Go Home de l’album What We Live For en 2016, est de retour.

Après avoir fait des spectacles partout dans le monde et enflammé les scènes de festivals, y compris Lollapalooza, Firefly Music festival, BottleRock Napa Valley, pour en nommer quelques-uns.

En mars 2017, le groupe entame l’écriture son prochain album qui se veut le cycle d’un changement. Voici Seasons : 10 pièces dans un pop avec un esprit rock selon les dires. L’album a été produit par Cason Cooley and Trent Dabbs dans un studio à la montagne, à vingt minutes du centre-ville de Nashville.

Entourés de bois, ils ont vécu les quatre saisons du Tennessee, de la neige au soleil en été. Sur ce troisième album, le groupe s’inspire de cet impact avec des chansons qui parlent ouvertement des erreurs et les changements naturels de la vie.

Zac Barnett nous confie ses impressions et imperfections à travers des arrangements de pop rock avec des rythmiques du hip-hop. Je n’enlève pas l’effort pour mettre en couleur leur musique mais quand tu es rendue que ça ressemble à une copie remâcher de Walk The Moon, OneRepublic, Hedley, Judah & The Lion et Imagine Dragons.

On a peut-être fait le tour du sujet. Rien n’enlève le côté dynamique de leur chansons, mais on repassera pour la pertinence de cet album. Il y a quelques hooks punchés et divertissants, mais dans son ensemble Seasons ça reste de la pop embrouillée qui manque de souffle et répète la même cassette. Next !

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!