De la pop qui nous emporte dans un refuge bouleversant et fascinant !

Depuis son premier album, Ma petite mam’zelle de chemin, paru en 2011, Ingrid St-Pierre en a parcouru du chemin avec ses sublimes chansons. Trois ans après, la chanteuse retrouve son piano pour nous concocter un quatrième album.

Voici Petite plage : 9 pièces dans une pop apaisante qui raconte la grande aventure que peut être la vie souvent. L’artiste s’associe de nouveau avec le réalisateur Philippe Brault, qui était également sur Tokyo en 2015.

Le duo y joue presque tous les instruments sur cet album avec Camille Paquette-Roy (violoncelle) et Liu-Kong Ha (percussions, voix). L’ambiance de Petite plage reste majoritairement enveloppante, à l’exception d’une seule qui s’oriente vers l’électro.

Album fignolé à la campagne, on entend la musique de l’eau qui ruisselle et le craquement paisible de la forêt. C’est magnifique : tout est en équilibre sur sa voix cristalline, et son piano divin rappelle parfois Patrick Watson.

Que dire des textes de l’artiste qui sont tout simplement magnifiques et viennent chercher notre corde sensible chaque fois. Petite Plage, c’est de la pop qui nous emporte dans un refuge bouleversant et fascinant.

Ingrid St-Pierre continue son ascension sans perdre cette magie au bout des doigts.

Chansons coup de cœur :

  • La vie devant
  • Les éléphants massaï
  • Les amoureux scaphandres
  • Les joailliers
  • La lumineuse (lettre à mon fils)
  • L’enneigée




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!