De la pop sans personnalité, mais qui ne manque pas de bonne intention !

La sensation Lewis Capaldi s’est fait connaître avec des vidéos maison, pour ensuite être découvert par le gérant, Ryan Walter. Le single Bruises arrive le 31 mars 2017. 

La chanson a rapidement rassemblé près de 28 millions sur Spotify dans le monde entier, sans oublier Someone You Loved, qui a passé sept semaines au sommet du classement britannique.

L’artiste signe chez Virgin EMI Records et Capitol Records ; et voilà venu le moment de sortir l’album tant attendu. Voici Divinely Uninspired To a Hellish Extent : 12 pièces de pop power ballad essentiellement faites de sa voix graveleuse et puissante, du piano et de guitare.

Le jeune homme de 22 ans mise sur des mélodies mélancoliques déchirantes, sur des textes entre désillusion et romantisme. Malgré un talent indéniable qui donne des frissons presque instantanés, l’Écossais perd de mon attention dans ses textes trop prévisibles qui rappellent parfois Ed Sheeran et Tom Odell.

Cette fameuse lignée de pop trop lichée et qui fait pleurer la gent féminine qui ne manque pas de tragédies et de likes. Ouf ! Après l’overdose de Shallow, je vois déjà de futures vidéos de reprises insupportables de ses pièces par le biais d’Internet.

Sa force se retrouve plutôt dans son interprétation bouleversante et unique de ballades ténébreuses et le feeling. Avec l’âge, Lewis Capaldi risque de faire grandir sa musique ; la suite sera magnifique si la tendance se maintient. D’ici là, Divinely Uninspired To a Hellish Extent c’est de la pop sans personnalité, mais qui ne manque pas de bonne intention.

Chansons coup de cœur :

  • Hold Me While You Wait
  • Bruises
  • Grace
  • Someone You Loved
  • Don’t Get Me Wrong




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!