De la pop vitaminée au plaisir contagieux

Quand j’étais ado, je passais tout mon temps sur les bandes dessinées de Batman, les jeux vidéo et la musique pop rock à outrance.

Puis, j’ai eu un crush solide pour Weezer et son incontournable album bleu fait d’un rock alternatif garage parfait. C’était la musique idéale pour moi et mes états d’âme de flo insoucieux.

Après une décennie d’albums ratés sans aucun but précis, mon amour pour Weezer s’étiole ; et depuis, la déception d’album en album m’habite. Sauf l’année dernière, lorsque le groupe a répondu à une campagne virale en ligne sur Africa de Toto. Les gars ont remanié ; a chanson à leur façon, et la magie est au rendez-vous.

Tôt jeudi matin, Weezer a publié son douzième album. Voici Teal : une collection de 10 pièces dans des relectures de classiques pop-rock nostalgiques. Produit par Patrick Wilson (le batteur de Weezer), l’album comprend des chansons de The Turtles, de a-ha, de Toto, de TLC et j’en passe.

Est-ce que River Cuomo et la bande continuent le fiasco ? À ma grande surprise, j’ai eu quelques surprises lors de l’écoute de ce disque : sourires en coin et le pied qui tape sur le beat enjoué de ces reprises sympathiques.

Weezer est prévisible, pas subtil et aucunement inventif. OK, ce n’est pas le rock avec lequel le groupe nous a séduits, mais de la pop vitaminée au plaisir contagieux qui se ressent très fort.

C’est en fait un album plaisir coupable idéal ; c’est kitsch et ensoleillé.

Chansons coup de cœur :

  • Africa (de Toto)
  • Billie Jean (de Michael Jackson)
  • Happy Together (de The Turtles)
  • No Scrubs (de TLC)
  • Stand By Me (de Ben E King)
  • Take On Me (de a-ha)

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!