Doux et musicalement immense !

Après avoir lancé Léonides l’automne dernier, le compositeur et pianiste Mathieu Bourret arrive avec le second EP d’une série de quatre pour un concept intriguant sur les saisons.

Voici Taïga ,7 faits d’un néoclassique enveloppant qui s’inspire de la saison de l’hiver qui se veut être la saison des hibernations, des transitions de l’âme pour survivre à la solitude et le froid du temps.

Sa musique est apaisante et ambiante comme la douceur du vent de février emberlificoté de sa caresse. Mathieu Bourret nous plonge à travers ses notes de piano dans les échos de sa tête et de son cœur. Le musicien nous berce tout le long de l’écoute de ce second EP qui n’a rien de froid bien au contraire.

Taïga, c’est doux et musicalement immense. Du frimas scintillant pour une saison qui peut être pour certain une période dépressive. Grâce à l’artiste, vous pouvez avoir le cœur léger et retrouver la beauté de cette saison magnifique.

Chansons favorites :  

  • Humani
  • Lanterne
  • Taïga
  • Casa Polaris
  • Blanc de mémoire




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!