Du folk rock polyvalent qui ne rate pas sa cible

L’auteur-compositeur-interprète Hugo Lapointe prend le temps de faire les choses et nous donne enfin du neuf.

Voici Mon arc est une guitare : 10 pièces dans un folk rock fougueux réalisé par l’impeccable Éric Goulet (Vincent Vallières, Monsieur Mono). Hugo Lapointe continue audacieusement de s’entourer de collaborateurs impressionnants pour mettre en vie ses pièces accroche-cœur.

Sur cet album résolument plus rock, on retrouve certains collaborateurs du passée et des nouveaux assez surprenants : Éric Goulet, Sally Folk, Virginie Bilodeau, Marc Déry et bien sûr le retour Luc De Larochellière. Sans oublier le tandem complice depuis Célibataire, le premier album, j’ai nommé Patrice Gosselin et Hugo lui-même.

Des textes empreints d’une passion sauvage qui racontent l’amour sous toutes ces coutures. Une pléiade de virtuoses figure également sur l’opus, ce qui rend l’écoute une coche au-dessus de son précédent album.

Guy Bélanger (harmonica), Éric Goulet (guitares, claviers, Hammond B3), Andy King et Cie (cuivres), Mark Hébert (basse), Patrice Gosselin et André Papanicolaou (guitares) ainsi que Vincent Carré (batterie et percussions), incluant Kim Richardson aux chœurs et Valérie Lahaie en duo.

Mon arc est une guitare, c’est du folk rock polyvalent qui ne rate pas sa cible et se démarque parmi ses autres albums.

Hugo Lapointe continue de faire briller sa musique sans aucune prétention sinon celle de nous toucher en plein cœur.

Chansons coup de cœur :

  • Mon arc est une guitare
  • Porté disparu
  • Pas assez beau pour me taire
  • Ma muse
  • En apesanteur




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!