Du folk satiné, mélodieux et cristallin

L’auteur-compositeur-interprète suédois Kristian Matsson/The Tallest Man on Earth est de retour 6 mois après son EP When The Bird Sees The Solid Ground et 4 ans après son quatrième album Dark Bird Is Home. Il nous offre un cinquième album sous le signe de la simplicité.

Voici I Love You. It’s a Fever Dream : 10 pièces dans un folk enveloppant et intime produit écrit et arrangé par lui-même. Matsson explore son folk progressif et diversifié dans des arrangements de guitares acoustiques au son dépouillé, technique et complexe.

Avec des cors, des pianos et de l’harmonica qui dessinent de grands espaces fleurissants d’espoir. Des chansons sous le thème récurrent de la vie et sa perception dans une plume poétique et sincère. Notre façon dont nous voyons nos vies et nous-mêmes à travers le miroir de nos défauts et qualités

Kristian Matsson/The Tallest Man on Earth américanise sa formule, mais ne perd pas cette magie au bout des doigts. Entre le Bob Dylan, Iron & Wine et Damien Rice, le chanteur nous transporte dans cette même sensation que la rosée des matins d’été lorsque le soleil pose le pied sur une nouvelle journée qui s’annonce pleine de douceurs.

I Love You. It’s a Fever Dream, c’est du folk satiné, mélodieux et cristallin qui effleure les sens et nous fait un gros hug.

Chansons coup de cœur :

  • The Running Styles of New York
  • There’s a Girl
  • I’m a Stranger Now
  • Waiting for My Ghost
  • I’ll Be a Sky
  • I Love You. It’s a Fever Dream

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!