Du gros rock bruyant teinté d’influences de blues, soul, funk

Après 2 EP incluant les succès planétaires Highway Tune et Safari Song, le jeune et dynamique groupe américain Greta Van Fleet arrive avec son premier disque complet.

Voici Anthem of the Peaceful Army : 11 pièces dans un rock psychédélique salement « Led  zeppelinesque » produit et réalisé par Al Sutton, Marlon Young et Herschel Boone, directement de Détroit.

Le groupe écrit et enregistre le tout pendant une courte période de deux semaines en studio. Il en ressort un premier effort concept qui raconte les préoccupations écologiques, la haine, de la cupidité et le mal autour du globe.

Josh Kiszka, avec sa voix souvent comparée à Robert Plant, livre avec énergie foudroyant ses pièces comme du béton. Parfois trop criard à mon goût, il manque un peu de nuances au travers la grosse machine de Greta Van Fleet. Anthem of the Peaceful Army ne va pas dans la dentelle, et ça déménage, disons-le.

C’est du gros rock bruyant teinté d’influences de blues, soul, funk et de la musique folklorique qui gronde comme le tonnerre. Avec quelques ajustements, je crois que Greta Van Fleet peut faire une carrière florissante et tremper dans l’acier du rock n roll.

Chansons coup de cœur :

  • When the Curtain Falls
  • Watching Over
  • Lover, Leaver
  • The New Day
  • Brave New World
  • When the Curtain Falls




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!