Imagine Dragons – Mercury Act II

Le groupe américain Imagine Dragons est de retour avec un 7e album après un album qui fut un total fiasco. J’ai nommé Mercury Act 1 : une sorte de bouette psycho-pop fade et inégale qui traite majoritairement de la perte d’un être cher. Ce deuil qui laisse un vide immense mal d’être et la maladie mentale et la sobriété du chanteur.

Une exploration plutôt maladroite qui n’avait aucun sens dans mes goûts à moi bien sûr. Inutile de vous dire que quand j’ai su qu’il y avait une suite à cet album, j’ai eu très peur. Mais la curiosité l’emporte et alors voici mes impressions.

Voici Mercury Act 2, le second chapitre : une galette généreuse de 18 pièces qui retourne à ce que le groupe fait de mieux. Un pop-rock éclatant, mais avec une légère incursion dans le funk, le gospel, l’alternatif, le hip-hop et les rythmes chauds des Caraïbes, les eighties et l’électro rock dansant.

Dieu merci ! Cette fois, on mise davantage sur des ambiances plus enjouées et fidèles à leur univers qui nous a séduits depuis 10 ans. L’album a été produit par le duo suédois Mattman & Robin (Taylor Swift) avec l’aide de Rick Rubin (Red Hot Chili Peppers, Weezer, The Cult, Beastie Boys, System of A Down) comme producteur exécutif.

Le leader Dan Reynold cette fois s’offre des chansons qui se veulent une intériorisation sur la vie après la perte. Vous savez ce moment où tout bascule et vous devez continuer. C’est exactement ce dont on parle dans cet album. Ce sentiment de revivre après toutes ces tempêtes. On y traite également de l’égoïsme et de l’importance de chérir le don de la vie, car elle peut être reprise n’importe quand sans avertir.

Une urgence de vivre résonne dans les refrains et la voix de Dan Reynold. C’est ce qui fait du bien de retrouver cette énergie dans son interprétation. Musicalement, nous retrouvons la bande au sommet de ses moyens dans ces mélodies d’aréna robuste qui gravitent autour de guitares électriques, synthétiseurs, percussions entraînantes et des chœurs fébriles.

Bien sûr, il y a deux hic : c’est simplement les quelques balades inutiles de courte durée qui aurait pu simplement ne pas en faire partie et la trop longue durée de l’album. Malgré tout, on peut dire que l’avenir s’annonce optimiste pour le second volet de la « duologie » d’Imagine Dragons.

Mercury Act II, c’est un album pop rock qui chante la vie qui reprend son rythme. Finalement, plus peur que de mal. Le groupe n’est pas au bout de ses inspirations. Un beau retour qui rattrape le coup bâclé de l’autre fois.

Chansons favorites :

  • Sharks
  • Bones
  • Higher Ground
  • I’m Happy
  • Take It Easy
  • I Don’t Like My Self
  • Sirens
  • I Wish




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!