Insipide et maladroit !

Avec ses six premiers albums, A Day To Remember a su nous séduire avec son mélange molotov de post-hardcore ,metalcore et de hard rock. Pendant que d’autres groupes de metalcore comme Bring Me The Horizon et Architects ont succombé à l’exploration dans les synthés et l’électronique, A Day To Remember est resté fidèle à ses racines et nous ont offert une musique furieuse jusqu’à aujourd’hui.

Les Floridiens sont de retour avec un septième album, initialement prévu pour la sortie en novembre 2019. Voici You’re Welcome, 14 pièces dans un melting-pot fait de pop punk, de metalcore et d’électro qui, visiblement,  embrasse de nouvelles perspectives sonores. Produit par Colin Brittain (Papa Roach, Hands Like Houses, Dashboard Confessional, Stick To Your guns et One Ok Rock) et le chanteur du groupe Jeremy McKinnon, l’album d’A Day To Remember continue d’offrir des chansons qui racontent la colère, l’injustice, la critique et l’avenir qui fait peur.

Rien n’ échappe à l’œil méchant de ADTR, et même, on nous donne cette impression de choisir ses batailles sans but précis; sinon, le but de provoquer notre sens critique. McKinnon perd même son nerf de guerre dans la voix; ça frôle l’interprétation lisse avec de l’autotune en plus. Musicalement, le groupe cherche trop à plaire et délaisse ce qu’il fait de mieux. Sur chacune des pièces, l’écoute nous abrutit le cerveau et perd de sa puissance; c’est contraignant.

C’est plus un ratage qu’une réussite. You’re Welcome, c’est un album insipide, maladroit et trop bonbon sucré à mes oreilles. Les crocs sont devenus des dents molles, c’est pitoyable.  Trop c’est comme pas assez.

Chansons favorites :  

  • Mindreader
  • Brick Wall




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!