Coup de cœur

Des « jams » décapants et endiablés !

Les rois prolifiques du rock psychédélique King Gizzard & the Lizard Wizard de Melbourne, en Australie, lancent leur deuxième album de l’année 2019 ; le quinzième album studio déjà ! Plus agressif que l’album bluesy, Fishing for Fishies.

Voici Infest the Rats’ Nest : 9 pièces qui expérimentent davantage la force des riffs hard métal puissants et dissonants que le groupe effleurait dans quelques chansons sur les autres albums.

Des jams décapants et endiablés qui rappellent Metallica et Motörhead. Même la voix rugissante du chanteur Stu Mackenzie a quelque chose de “James Hetfieldesque” tout le long de cet album.

On explore des chansons sur la crise écologique actuelle dans un futur post-apocalypse qui se révèlent explosives et qui rentrent magnifiquement au poste ; King Gizzard & the Lizard Wizard ne s’essouffle pas.

Au contraire, il gagne en vitesse et nous casse les dents avec sa musique crue et époustouflante. Il faut croire que la bande n’est pas au bout de son inspiration et surprend plus d’un, moi compris !

Chansons coup de cœur :

  • Superbus
  • Self Immolate
  • Hell
  • Venusian 1
  • Venusian 2
  • Perihelion

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!