Éric Lartigau – La famille Bélier

Chez les Bélier, tous les membres de la famille sont sourds, sauf Paula. L’adolescente de 16 ans est alors l’interprète de ses parents ans lors de toutes les situations du quotidien, même au travail. Mais ce grand rôle qu’elle assume pleinement va un jour mener à des conflits au sein de la famille.

En effet, Paula est encouragée par son professeur de musique à aller auditionner pour le concours Radio France qui est à Paris, et ses parents, évidemment, sont pris de paniques à l’idée que leur fille quitte le nid sans eux et les laisse se débrouiller seuls face aux difficultés qu’ils éprouvent.

À la production, Eric Lartigau a fait un choix plus que parfait des acteurs pour ce film. En tant que premier rôle, Louane Emera est magnifique dans le personnage de Paula qui incarne l’adolescente sensible, naïve et surtout simple, en proie a une grande maturité. Son rôle dans la famille Bélier lui a d’ailleurs valu le César du premier espoir féminin 2015.

Karin Viard joue le rôle de la mère moderne pleine d’énergie (et limite excentrique !), et très amoureuse de son mari qui n’est autre que François Damien, dans ce film. L’acteur, que l’on a plus l’habitude de voir a l’écran dans des productions comiques/humoristiques, nous offre une prestation des plus justes et des plus touchantes ici.

Le jeune frère de Paula, Luca Gelberg, apporte beaucoup à la dimension humaine et réaliste de ce film. Bien que plus discret que sa sœur, il fait lui aussi ses petites expériences du passage à l’âge adulte, ce qui lui vaut bien des déboires ! La cohésion entre les quatre est parfaite, aucune fausse note à relever, un beau tableau d’une famille aimante et soudée.

N’oublions pas le professeur de musique de Paula,  frustré et marginal joué par Eric Elmosnino, qui est à mon goût le personnage le plus délectable de tout le film… Vouant un culte a Michel Sardou, les références à la chanson française sont nombreuses ainsi que d’autres références à la culture française comme la campagne, la gastronomie, et les valeurs familiales.

La surdité est un thème majeur ici, et la façon dont elle est présentée est surprenante. Au lieu de la présenter comme un handicap, elle est vue comme une différence, une marque d’appartenance, une identité. Est-ce une vision un peu trop fleur bleue de ce problème ?

Est ce réellement un problème ? Est-ce que l’amour inconditionnel et l’ambition peuvent transformer des vies et vous faire sentir à votre place dans le monde ? Ce sont quelques réflexions que le film vous encouragera à avoir. C’est ici une belle leçon de vie que la famille Bélier nous donne, avec une bonne dose de rire !

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!