Louis-Jean Cormier – Les grandes artères

L’ancien (?) membre de Karkwa récidive avec l’album le plus attendu au Québec en 2015, soit Les grandes artères. Dès les premières notes, on comprend que Louis-Jean Cormier continue dans la même veine musicale qui l’a propulsé au rang d’artiste d’exception.

Et ce, bien avant qu’il devienne coach à La Voix. En fait, le disque comprend une bonne part de mélodies accrocheuses soutenues par cette voix empreint d’une certaine lucidité.

Encore une fois, pour ce second album en aventure solo, le chanteur s’impose d’une belle façon et démontre qu’il vient de livrer sa meilleure oeuvre : toutes les chansons ont leur raison de figurer sur cet album. L’artiste se dévoile sur la très jolie Deux saisons trois quartzLe jour où elle m’a dit je pars ou Si tu reviens.

 Il ne perd pas non plus son mordant et son sens de l’analyse du quotidien sur La fanfare par exemple. Avec Les grandes artères, le chanteur de 34 ans nous offre une oeuvre magistrale une coche plus haute que sa précédente parution Le treizième étage.





Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!