Ni le meilleur album ni le pire

Au fil des années qui ont passé, le groupe Green Day est devenu l’un des plus grands groupes de rock and roll. Soyons francs, si tu ne connais pas sa musique, soit tu vis dans l’Himalaya sur une montagne ou tu es simplement encore piégé en 1980.

Ce groupe de punk sale garage de East Bay en Californie a su mettre du mordant dans les radios en 1994 avec le mythique album Dookie. Le globe entier a chanté ses classiques Basket Case, When I Come Around, She, et j’en passe. Depuis le début du mégasuccès planétaire, les membres ont vendu plusieurs millions d’albums, remporté cinq Grammy Awards et sont devenus membres du Rock & Roll Hall of Fame.

Le trio est de retour avec son treizième album. Voici Father of All Motherfuckers : 10 pièces punk rock qui mélangent le style des années 1950 avec un peu de Joan Jett, de My Chemical Romance, et du Stray Cats. Le disque est autoproduit par Butch Walker (Fall Out Boy, Taylor Swift) et un collaborateur de longue date et lauréat d’un Grammy Awards, Chris Dugan (Iggy Pop, Smash Mouth).

L’album propose des arrangements de kicks de guitare vraiment chargés, de grooves qui manient rock rétro, punk et même du funk, de la basse punk hop et des rythmes intrépides. Là où ils ont perdu mon attention, c’est en ce qui concerne le boulot de Butch Walker ; ce dernier a enlevé l’effet distorsion dans le spirit de Green Day. On entend moins les voix de Billie; même la batterie de Tré est plus clean. Cela rend les chansons festives un peu moins abrasives. La plume de Billie Joe Armstrong surchauffe les thèmes récurrents habituels, mais ça reste funny. Je crois que l’intention de Green Day était de surprendre ce qui est totalement réussi.

Father of All Motherfuckers, ce n’est ni le meilleur album ni le pire ; c’est simplement un autre album qui s’écoute agréablement avec quelques bonnes trouvailles, mais hélas ! ça ne deviendra pas un de mes classiques. Faites-vous votre opinion.

Chanson coup de cœur :

  • Oh Yeah
  • I Was a Teenage Teenager
  • Stab You in the Heart
  • Father Of all…
  • Junkies on a High

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!