Des mélodies honnêtes qui touchent le cœur !

L’artiste, producteur et ex-membre du groupe Barcelona SYML (prononcé « Simmel » qui signifie simple en gallois) alias Brian Fennell arrive avec un premier album très attendu depuis le succès du EP In My Body qui comprend le méga hit radio Where’s My Love certifié Golde aux Pays-Bas, en Irlande, en Belgique et Platinum au Canada.

Voici son premier album homonyme : 12 pièces synth-pop qui explorent l’acoustique mélancolique obscure et l’électro attractif produit par Fennel avec Mark Ralph (Years & Years, Clean Bandit) et Chad Copelin, mixé par Joe Visciano (Beck, Adele).

Des chansons émouvantes qui traitent de la façon de comprendre l’amour avec toutes ses belles imperfections et ses subtilités, la paternité, la famille et les épreuves devant nous. SYML avec sa voix larmoyante et transcendante, qui rappelle croisement entre Bon Iver et Ry x, nous ensorcèle dans quelques superbes chansons, puis tout d’un coup, on perd la magie.

Je ne doute pas de la sincérité de l’artiste de Seattle, mais les effets « autotunes » (un logiciel correcteur de voix permettant de chanter juste) me refroidissent à un haut niveau.

Heureusement que tout l’album ne résonne pas dans ce logiciel malaisant et turn off. SYML réussit tout de même des mélodies honnêtes qui ne manquent pas de nous toucher le cœur.

Chansons coup de cœur :

  • Bed
  • Bird
  • Where’s My Love
  • Wildfire
  • Break free
  • Girl
  • Conor




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!