Une musique avec des grooves dansants !

Cinq ans après ses débuts explosifs avec Sad Necessary incluant les grands succès Down By River et Stolen Dance, le duo allemand Milky Chance, composé du chanteur et guitariste Clemens Rehbein et du bassiste-percussionniste Philipp Dausch, est de retour avec son troisième album.

Voici Mind The Moon : 12 pièces électropops écrites, réalisées et produites par le duo. Des chansons qui semblent reprendre là où le duo s’est arrêté avec Sadnecessary sur des textes énigmatiques et flous qui racontent les rêves et les buts qu’on tente d’atteindre dans la vie. Dans des arrangements habillant de simples mélodies folk acoustiques teintées de reggae, de percussions dominatrices et une guitare narrative avec des synthés électroniques envoutants et pleins de chaleur avec des collaborations à la voix onctueuse de Ladysmith Black Mambazo et Tash Sultana dont l’univers prend une autre dimension.

Les musiciens allemands explorent de différentes couleurs sur chaque morceau reggae, pop, afrobeat, folk, sans perdre de vue la palette avec laquelle peint Milky Chance depuis quelques années. La grande question reste à savoir si le duo a réussi à surpasser et à combler les attentes d’un succès autant fort que Sadnecessary. La réponse est non, et selon moi, ce n’est pas le but. Milky Chance continue de bâtir son succès autrement et c’est bien comme ça. Mind The Moon, c’est une musique avec des grooves dansants d’électropop lumineux et optimiste.

Chansons coup de cœur :

  • Fado
  • Scarlet painting
  • Rush (avec Teme Tan)
  • Daydreaming (avec Tash Sultana)
  • The Game
  • Fallen
  • Long run

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!