Coup de cœur

Panic At The Disco – Viva Las Vengeance

Après le succès monstre de l’album Pray for the Wrecked (2018), album numéro un aux États-Unis avec son méga hit High Hopes. Le groupe/projet solo Panic At The Disco nous offre son album le plus ambitieux coulé dans le rock n’ roll cinématique.

Selon les dire, c’est l’œuvre la plus personnelle à ce jour de la part de Brendon Urie et sa plume excentrique et imaginative. Voici Viva Las Vengeance, 12 pièces qui mordent dans un rock fusionné aux sonorités seventies, le punk, le psychédélique, le funk, les eighties explosifs à la fois cinématiques dignes des grandes blockbusters hollywoodiens qui puise dans ses influences comme Queen, The Police, The Beatles et Sex Pistol, Loverboy, Billy Idol, Kiss et Green Day.

Avec cet album produit par l’artiste lui-même ainsi que Mike Viola (Ryan, Adams, Mandy Moore) et Jake Sinclair (Weezer, Fall Out Boy, Pink, Train), Urie offre une collection de chansons rocailleuses qui explore dans un ambiance de comédies musicales très colorées.

Son enfance à Las Vegas, sa carrière depuis 10 ans, ses histoires d’amour fracassantes sous le projecteur, l’importance de vivre sa jeunesse jusqu’à l’épuisement du corps et les conséquences que ça comporte, l’isolement, les âmes rebelles, etc.

Sur des arrangements tranchants de guitares électriques qui résonnent d’une énergie très Brian May sur des cuivres revigorants et des cordes à émouvoir n’importe quel cœur froid. Des chœurs gospel frissonnants. À ce sujet, je voudrais mentionner le vocal irréprochable d’Urie qui est complètement ahurissant et disons-le, ça rentre au poste ! Digne de toutes les grandes scènes de Broadway.

Il y a fort que longtemps que Brendon Urie n’avait pas été aussi convaincant et électrisant dans sa musique qui délaisse le côté pop alternatif pour un rock classique. Le meilleur depuis , A Fever You Can’t SweaT Out  (2005) Death of a Bachelor (2016)

Oui c’est vrai, dans les dernières années il y a eu quelques simples très percutants, mais sans plus ni moins selon moi. Mais là le résultat est surprenant sur le septième album. Qui aurait cru que je dirais ça un jour ? Panic at The Disco se réinvente grâce à son audace.

Viva Las Vengeance est un album de rock rafraîchissant et téméraire qui sort de la boîte pop des 14 dernières années. En plus de livrer ses prouesses vocales les plus riches et puissantes à la fois.

De la part de Brendon Urie, ça sonne comme un jukebox étrange et charismatique Chaque écoute est une aventure rocambolesque.

Chansons favorites :

  • Star Spangled Banger
  • Viva Las Vengeance
  • God Killed Rock and Roll
  • Local God
  • Sugar Soaker
  • Sad Clown
  • Do It To Death
  • Don’t Let The Light Go Out
  • Middle Of The Breakup




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!