Parfois décousu, mais loin d’être banal

Après plusieurs prix et une bourse artistiques qui ouvrent les portes pour une aventure excitante et plein de rebondissements, l’auteur-compositeur-interprète francophone Antoine Aspirine établi à Montréal nous offre un premier EP qui promet du beau.

Voici Langue natale : un EP de 5 pièces dans une pop psychédélique qui navigue entre piano solo néoclassique et musique électriques qui dansent dans de grands espaces sans limites. Avec cet album écrit, produit et réalisé par Antoine Aspirine, avec l’aide du Conseil des arts du Canada et de Musicaction, enregistré aux Fast Forward studio par Maxime Philippe et mixé et masterisé par Maxime Philippe, Antoine Aspirine offre des chansons habiles ancrées dans une poésie scintillante sur des arrangements onctueux dotés d’une énergie juvénile.

L’artiste nous chante ses souvenirs de kids, son amour pour sa langue, ses amies et plus. Avec cette voix nonchalante qui manque parfois de rythme, mais le style va de soi. Antoine Aspirine est croisement entre The Monkeys, The Flaming Lips et Joe Dassin. Voilà un EP qui laisse présager une carrière qui ne fait que commencer. Langue natale est parfois décousu, mais loin d’être banal dans ses essences de musique planante et divertissante.

Chansons coup de cœur :

  • Je n’irais plus au bois
  • Langue natale
  • Après usage




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!