Coup de cœur

Patrick Watson – Better In The Shade

Après nous avoir offert le sublime Wave (2019) et plus récemment les chansons A Mermaid in Lisbon (en duo avec la chanteuse portugaise Teresa Salgueiro), Lost With You, et sa relecture de Que reste-t-il de nos amours ? de Charles Trenet, l’auteur-compositeur-interprète Patrick Watson renoue avec des sonorités qu’il a effleurées sur son album Waterproof9 (2001).

Mais cette fois-ci, on s’enracine dans le côté organique et presque acoustique
de ce style transmis par son ami Amon Tobin. Ce fut le coup de foudre pour les synthétiseurs modulaires qui possèdent un son plus pur. Watson offre un son septième album qui continue de laisser les métaphores de côté et met l’emphase sur une musique onirique et riche qui embrasse toutes les possibilités.

Voici Better In The Shade, un album de 7 chansons électro vaporeuses qui durent 23 minutes produites et écrites dans son studio maison avec l’aide de ses musiciens qui le suit depuis plus de 20 ans. Accompagné également de ses invités spéciaux comme Andrew Barr des Barr Brothers, Ariel Engle (La Force) le quatuor Cobalt, Charlotte Oleena, Sarah Pagé, etc.

Watson offre des chansons sur les thèmes du monde et sa réalité, l’intimité comme une boussole avec les autres, un hommage à la photographe Vivian Maier ; notre dépendance au blues dans nos vies, mais surtout la vie qui est faite de ces petits moments qui rendent les choses uniques ;
comparativement aux artistes Watson ne dissèque pas la pandémie ni la folie des hommes que nous vivons.

C’est une plume inspirée par ses lectures de rattrapage des 2 dernières années
comme Jesus Son de Denis Johnson, The Waves de Virginia Woolf et Fever Dream de Samanta Schweblin. Watson reste fluide dans ses arrangements toujours aussi envoûtants faits de synthé modulaire, piano harpe, violon et de sa voix qui porte en lumières ces petites histoires qui courent dans l’esprit de l’homme.

Pas d’autotune juste des mélodies qui voyagent au cœur de ses pensées sans une quelconque trace de poésie on nous amène directement à l’image voulue.
Comme sur chacune de ses œuvres offertes, Patrick Watson offre de l’émerveillement dans chaque recoin de ses chansons mélancoliques.

Better In The Shade, c’est la vie chantée avec ses contrastes d’ombre et de lumières sans perdre cette façon de l’a faire voir si authentique dans lequel Watson s’accroche à notre humanité. Je suis toujours sidéré par le talent de se réinventer de l’auteur auteur compositeur-interprète montréalais.

Chansons favorites :

  • Stay
  • Blue
  • Little Moments
  • Height Of The Feeling
  • Better In The Shade




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!