Pop brillante conçue par un des groupes les plus audacieux !

Cinq ans plus tard, le groupe de Las Vegas The Killers est de retour avec un nouvel album.

Wonderful, Wonderful renferme 10 pièces naviguant dans une eau indie-pop produite par le groupe et un trio de feu soit le DJ Erol Alkan (DJ et producteur), Jacknife Lee (Weezer, U2, Snow Patrol et Bloc Party) et Stuart Price (Prince et Madonna).

The Killers mélange sa couleur avec des échantillonnages, passant de Spirit of the Boogie de Kool & The Gang à Redemption Song de Bob Marley et Some Kind of Love de Brian Eno.

Le tout se marie à merveille avec les arrangements de rythmes dignes de leur folie habituelle. Cependant, dans l’écoute, quelques pièces low tempo ralenties un tantinet cet excellent cinquième album.

Bradon Flower et les Killers tentent d’innover par des textes pertinents et musclés, mais musicalement on en perd un peu. Attention, ce n’est pas un mauvais album. Bien au contraire ! Par contre, j’aurais aimé plus de pièces galvanisantes d’énergie rock.

Selon moi, il manque des guitares fuzzy comme à leurs débuts mais, dans l’ensemble, je parie qu’on va retrouver la magie davantage en spectacle. J’écouterai tout de même en pesant sur “repeat” souvent, autant pour apprivoiser qu’apprécier le merveilleux album de pop brillante conçue par un des groupes les plus audacieux.

En spectacle le 6 janvier 2018 à la Place Bell.

Chansons coup de cœur :  

  • Wonderful, Wonderful
  • Run For Cover
  • Life To Come
  • Tyson Vs Douglas
  • Some Kind Of Love
  • The Man
  • The Calling




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!