Pour les fans de la première heure !

L’artiste, réalisateur de films d’horreur et musicien Rob Zombie, le fils des ténèbres, le grand vénérable de la musique rock gothique est de retour avec un nouvel album le premier depuis The Electric Warlock Acid Witch Satanic Orgy Celebration Dispenser il y a déjà 5 ans.

Voici The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy, 17 pièces qui pataugent dans un rock spooky gothique, industriel psychédélique et groove metal; la signature depuis Hellbilly Deluxe en 1998. Avec cet album produit de nouveau par Chris “Zeuss” Harris  (Hatebreed, Shadows Fall, Sworn Enemy, 3 Inches of Blood, Black Veil Bride), Rob continue d’offrir des chansons à la plume ténébreuse entremêlées de monstres, de vampires,  de morts-vivants, de rituels sataniques et de loups-garous tout droit sorti du film imaginaire de l’homme macabre.

Pour être franc, au début de sa carrière les clichés étaient amusants; ça fait partie du personnage, je me disais, puis nous ne sommes en 2021 rien ne change. La grande question qui me vient à l’esprit : est-ce une mauvaise chose dans son cas? Je vais y répondre dans pas longtemps,  patience mes amis. Selon les dire de Rob, c’est le meilleur de sa carrière, ce qui rend les attentes élevées, disons-le.

Sur des arrangements qui reviennent au son lourd de guitares métal sanglantes et de rythmes de batterie tribale qui sonnent comme une messe noire qui se mélange à une exploration funk et lounge avec des échantillonnages d’extraits de films d’épouvante. Ce qui rappelle un peu l’ambiance cinématographique des albums La Sexorcisto: Devil Music Volume One et Astro-Creep: 2000 de l’époque de son super groupe White Zombie dans les années 90. Bon revenons à la question maintenant ! Est-ce une mauvaise chose dans son cas? Pour ma part, bien au contraire, Rob Zombie reprend vie avec ce qu’il fait de mieux.

Un septième album fait d’une musique enracinée dans la bestialité du rock industriel qui sonne comme un vieux film vintage d’horreur qui offre de multiples possibilités de scénario sombre à notre esprit tordu. Zombie est encore aux côtés de John 5, du bassiste Piggy D. et du batteur Ginger Fish pour l’aventure. Prévisible j’en conviens, mais plate pas du tout. Mais de grâce monsieur cinéma gore raccourcissez vos titres de chansons incroyablement trop longs pour rien, sinon le reste c’est cool.

Il y a fort longtemps que je n’avais apprécié les œuvres de Rob Zombie qui semblait totalement dépassé depuis Venomous Rat Regeneration Vendor. The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy, c’est un album qui risque de plaire aux fans de la première heure. Une bonne dose de hard rock complexe, violent, décadent et perfide qui liquéfie votre matière grise avec aucune subtilité; et on aime l’expérience.

Chansons favorites :  :

  • The Triumph Of King Freak (A Crypt Of Preservation And Superstition)
  • The Eternal Struggles Of The Howling Man
  • Shake Your Ass-Smoke Your Grass
  • Crow Killer Blues
  • Get Loose
  • Boom-Boom-Boom




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!