Un premier album somptueux, fou et décadent !

Mais qui est donc ce Gab Bouchard ? C’est un jeune homme qui promet de vous éblouir avec sa musique qui explose de saveur ! Il a grandi au lac Saint-Jean entouré des grands noms du rock d’ici, Passant de Fred Fortin, Pierre Bouchard (son père !), de (Gros mené).

Voici son premier album Triste pareil : 10 pièces entre le folk country et le rock psychédélique passé dans le tordeur du cœur. Avec cet album réalisé par Olivier Langevin (Mara Tremblay, Galaxie) et enregistré en partie aux chalets de Fred Fortin avec son papa (Pierre Bouchard) puis le reste fait au studio Planet,
Gab Bouchard livre des chansons qui racontent, dans une poésie mélancolique, l’amour décousu qui brise le cœur.

Dès la première note de sa musique « buzzante », l’artiste nous plonge dans les recoins de sa peine d’amour sombre et chaotique. Dans des arrangements entre The Strokes, Jean Leloup et Philiipe Brach faits avec Victor Tremblay-Desrosiers (Mara Tremblay, Valery Vaughn), Marc Landry (ex-Gazoline) et François Lafontaine (Galaxie, Karkwa).

Le jeune homme risque de nous « flabergaster » dans les prochaines années avec son univers musical coloré teinté de tristesse. Triste pareil, c’est un premier album somptueux, fou et décadent qui dépasse quelquefois les lignes de la logique, mais ne nivelle jamais vers le bas. Tordu et éloquent.

Chansons coup de cœur :

  • La vie c’t’une peine d’amour
  • Tu m’connais trop bien
  • Triste pareil
  • Étoile
  • Yé passé où l’soleil ?
  • Astronaute

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!