Coup de cœur

Un projet ambitieux et inspirant

Le multi-instrumentiste Richard Reed Parry a prouvé sa polyvalence par ses multiples projets solos et ses collaborations (The Barr Brothers, avec Bryce Dessner de The National, The Bell Orchestre) en dehors de son groupe d’indie rock de renommée que j’ai nommé Arcade Fire, qui est présentement en pause.

L’artiste nous offre la suite très attendue de Quiet River of Dust Vol.1 qui a été acclamée par la critique et par les fans en automne 2018. Voici donc Quiet River of Dust Vol.2 la continuité logique de ce remarquable projet ambitieux et inspirant.

Inspiré de son voyage au Japon en 2008 dans les bois près du mont Koya, il a entendu des chants étranges qui lui rappelaient le groupe folklorique de son père. Dix pièces folk progressives et cinématographiques qui se veulent des hymnes au pouvoir de la nature et la beauté de la vie dans des arrangements orchestraux brillants et ambiants dignes d’un film de Tim Burton.

Quand on ferme les yeux, on a presque ressenti et vu ce chef-d’œuvre avec le fruit de notre imagination animé par la musique. La voix douce gracieuse et polyvalente, presque narrative de Parry, nous fait voyager avec ses chansons, au final, théâtrales et fébriles.

Richard Reed Parry se situe entre Peter Gabriel, Pink Floyd et Neil Young. L’artiste livre le second volet d’un diamant explorateur et brut qui brille de mille feux et qui gagne à être écouté. Ça enivre les sens et ça coupe le souffle par cette inondation de beauté.

Chansons coup de cœur :

  • Where Did I Go
  • Lost In The Wave
  • Long Way Back
  • It’s All Around You
  • A Few Last Thing

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!