Quand Train rate complètement le train !

Après une tentative tiède de refaire du rock avec son hommage à Led Zeppelin, le groupe Train est de retour avec son 8e album A Girl a Bottle A Boat.

En fait, il s’agit du premier album sans un des membres fondateurs, soit le guitariste Jimmy Stafford. Train offre ici 11 pièces qui versent dans une pop dansante et radiophonique très indigeste, voire insupportable !

La formation de San Francisco se dégrade et a perdu toute son originalité depuis au moins trois albums, et ça augure très mal pour A Girl a Bottle A Boat. Le train déraille totalement sur cet opus interminable, ringard et sans saveur.

Toutes les chansons se ressemblent et sont assez polyvalentes pour jouer dans toutes les stations radiophoniques. Bref, assez pour tomber sur les nerfs …si au moins il y avait du plaisir tout au long de l’écoute, mais ce qui n’est visiblement pas le cas !

Train perd l’occasion de se taire tant qu’a moi, tout comme certains groupes d’ailleurs… Je me console en me rappelant leur succès du passé.





Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!