Des restants de jazz froids qui manquent de conviction!

Trois ans après Turn Up The Quiet et la perte de son producteur de longue date, Tommy LiPuma, décédé en mars 2017, Diana Krall arrive avec son quinzième album qui semble manquer d’audace.

Voici Dream of You This : 12 pièces pop jazz produites par l’artiste avec l’aide d’Al Schmitt. Des chansons standards jazz du XXe siècle mis de côté lors des sessions en 2016-2017 pour l’album Turn Up The Quiet. Inachevé et délaissé pour des raisons plus qu’évidentes, oui la mort de l’homme de confiance Tommy LiPuma, Krall continue de charmer avec ses relectures suaves et jazzy qui coulent en douceur.

Cependant, la magie semble s’éteindre à petit feu dans la voix de l’artiste lors de l’écoute de ce nouvel album qui, au fond, n’en est pas un. Suis-je exigeant ? Il me semble que quand tu as vendu des millions d’albums autour du globe, les attentes sont hautes et de mise non ? Je m’attendais à plus de la part d’une artiste qui sait mettre le feu dans les reins avec son jazz, plutôt que des restes réchauffés.

Une seule grande question qui brûle ma gorge : est-ce un album trop rapidement précipité à cause d’une stratégie venant du label, ou le résultat d’un vide d’inspiration causé par le deuil ? Quoi qu’il en soit, Diana Krall m’a déçu et j’espère qu’elle prendra le temps de trouver chaussure à son pied au lieu d’offrir un album de base qualité comme celui-ci.

Même en temps de crise, ça ne fait pas la job ! This Dream of You, ce sont des restants de jazz froids qui manquent cruellement de conviction et de magie. Quel gâchis de talent !

Chansons coup de cœur :

This Dream of You

How Deep Is The Ocean

But Beautiful

Just You, Just Me





Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!