Coup de cœur

Richard Séguin — Les liens, les lieux

Depuis le tout début de sa carrière prolifique qu’on connaît, l’auteur-compositeur-interprète Richard Séguin a toujours su nous offrir une musique rassembleuse, épuré à l’image de son authenticité et son engagement avec toute sa chaleur humaine. Aujourd’hui l’homme de 70 ans qui a vécu beaucoup de choses accompagné de ses nombreux collaborateurs.

Il revient nous offrir un nouvel album empreinte d’humanité de poésie et chemin parcouru à travers les petits miracles après les magnifiques albums, les horizons nouveaux (2016) et retour à Walden, sur les pas de Thoreau (2018). Richard Séguin arrive avec un nouveau lot fait avec une douceur habiter par ce sentiment pur et aussi vaste que l’océan.

Voici Les liens, les lieux, 10 pièces dans un folk qui coule comme une rive où l’on s’abreuve d’espoir avec des mélodies souder dans l’émerveillement et la poésie sincère qui nous amène dans la forêt du monde. Réalisé et arrangé par le solide tandem que fait Hugo Perreault & Richard Séguin depuis l’album Microclimat (2000) dans le studio Grosse Roche du musicien.

Accompagné de ses collaborateurs qui font fleurir ces mots tels que Marc Chabot, Hélène Dorion et Hugo Latulippe. On nous partage des chansons folk naturel qui raconte le jardin de nos vies, un hommage à son ami Florent Vollant et sa mère de la protection des territoires, contre la déforestation, l’amour, les grands bras ouverts, les souvenirs qui nous habite et fait grandir, l’utopie du rêve d’un monde sans guerre, l’importance de préserver l’amour dans nos gestes et notre planète.

Sur des arrangements de cordes somptueuses de Mathieu Vanasse. Avec la contribution magique de Karine Pion aux voix célestes Alain Bergé (Jordan Officer, Jean Leloup) aux percussions, François Lafontaine (Karkwa, Louis Jean Cormier, Marie Pier Arthur) aux pianos et claviers. Sans oublier son complice de scène, l’incroyable Simon Godin aux guitares et plusieurs autres musiciens remarquables.

Ce qui met en lumière toute la force des nuances de la nouvelle offrande de Séguin. Visiblement plus mélancolique que son prédécesseur. Avec la voix de Séguin qui tremble au bout de chaque refrain aussi fort qu’un chêne qui survit dans la tempête

Richard Séguin continue d’être ce qu’il doit être. Un musicien du peuple qui dit les choses avec le tambour de son cœur. Les liens, les lieux c’est un album de folk plein d’espoir de nostalgies et d’engagement comme un refuge où les fuseaux des rayons du soleil tracent un chemin hors de l’obscurité.

De grands hymnes qui sont remplis de résiliation.

Chanson favorite :

  • Puisque
  • Habiter
  • Un peu de poésie
  • On voudrait
  • Être ici
  • Le tambour




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!