Un rock qui pique par sa folie !

Mon Dieu ! Dites-moi donc qui est le larynx? Voilà un nom qui sonne comme un personnage du monde fantastique de Spirou et Fantasio !

Selon les dires autour de moi, c’est l’identité musicale d’Alexandre Larin (un musicien-guitariste auprès de Helena Deland, Rust Eden). Voici son album Ruche de mouches : 9 pièces pop rock psychédéliques tout droit sorties des années 70 sur des chansons vives à la plume éclatée qui racontent une histoire d’amour qui fracasse l’esprit. On revit avec l’homme chaque étape franchie lors de cet album qui sonne comme une thérapie exutoire.
Dans des arrangements complètement psychédéliques et électrisants qui endoctrinent la tête.

Avec Jonathan Charette (à la prise de son, batterie et claviers), Étienne Dupré (à la réalisation, basse, guitare et claviers) ; Francis Ledoux (batterie sur Sud Parte et matriçage) et Simon Larin (piano sur lubie). La magie fut captée au studio Musico-Céleste inc. de Jonathan Charette. Larynx, c’est une voix rétro brisée par la nostalgie qui n’est pas ma tasse thé.

Malgré tout, le résultat est rafraîchissant au bout de l’écoute. Ruche de mouches, c’est un rock qui pique par sa folie singulière avec un arrière-goût de miel sauvage bien dosé dans le kitsch assumé et divertissant.

Chansons coup de cœur :

  • Faveur
  • Hypnotise-moi
  • Lubie
  • Lumières d’espoir
  • Pow Encow
  • Douille, douille, douille sourire
Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!