Simplement de la bombe !

Si les derniers films de Terminator ont été plus ou moins pertinents, ce nouveau chapitre frappe dans le mille et devrait faire plaisir à ceux et celles qui ont aimé les deux premiers volets.

En fait, Terminator : Sombre destin se veut d’une certaine manière la suite logique de Terminator 2 : Le jugement dernier réalisé par James Cameroun, celui derrière le Titanic. Et ce, même s’il s’agit du 6e volet.

CRÉDIT : PARAMOUNT PICTURES

L’histoire raconte celle d’une jeune femme mexicaine, Daniella Ramos (Natalia Reyes) dont la vie tranquille sera bouleversée à tout jamais en raison d’un Terminator du futur qui cherche à la tuer. Avec l’aide de Grace (Mackenzie Davis), un mélange d’humain et de machine, elle tentera de mettre un terme aux méchants Terminators. Durant leur croisade, les deux jeunes femmes croiseront sur leur route Sarah Conor (Linda Hamilton), qui a toujours une haine viscérale des Terminators.

Ce nouveau Terminator est vraiment une bouffée d’air et apporte un vent de nostalgie. On fait des retours dans le passé comme lors de l’assassinat en 1998 du fils de Sarah Conor, John, par le Terminator T-800 (Arnold Schwarzenegger). Les scènes d’action sont également très convaincantes. C’est toutefois la présence de l’actrice Linda Hamilton qui donne du tonus au film et qui le rend encore plus crédible. Du bonbon !

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!