Smashing Pumpkins – ATUM Act 1

Juste avant que le groupe annonce la tournée Spirits on Fire avec Jane’s Addiction, The Smashing Pumpkins travaillait sur la suite de ses albums légendaires Mellon Collie and the Infinite Sadness (1995) et Machina/The Machines of God (2000).

Il en a fallu pas plus pour créer un engouement monstre auprès des fans et moi bien sûr. Après l’album très décevant et insatisfaisant CYR dans un rock électro futuriste de mauvais goût, voyons voir si les musiciens vont se reprendre sur cette nouvelle offrande.

Voici ATUM — Act 1, la première partie de 3, 11 pièces dans une collection faite d’art rock alternatif mordant, et un peu de synthpop futuriste comme sur son précédent. Juste le mentionner, ça me donne la nausée, mais je laisse la chance au coureur.
À noter que l’acte 2 arrivera le 31 janvier et l’acte 3 suivra le 21 avril totalisant 33 chansons.

L’opéra intriguant est produit, écrit et réalisé par le leader du groupe de Chicago, Billy Corgan avec ses complices James Iha, Jimmy Chamberlin et Jeff Schroeder. Le premier acte de sa trilogie se veut la suite de Mellon Collie and the Infinite Sadness et Machina/The Machines of God qui se veut autour du personnage (Zero et Glass) qui est maintenant vieux, mieux connu sous le nom de Shiny.

Le tout sur des chansons qui explorent un pied en déséquilibre dans la réalité étouffante et l’autre dans un univers inventé de toute pièce par le fruit de l’imagination du protagoniste de l’histoire. La poésie énigmatique de Corgan continue de faire briller les mélodies.

Au niveau musical, il y a ramassis de toutes les sonorités que les Smashing Pumpkins ont pu offrir depuis 1988 : art rock alternatif, grunge, métal, pop électro, new wave, disco, punk instrumental aérien et j’en passe. Bien sûr, comme promis, on retourne aux guitares électriques phosphorescentes, mais pas tant.

Un peu comme le précédent, il y a une partie synthétiseur futuriste qui m’avait déplu à un haut niveau. Dieu merci, Corgan et la bande y expriment une musique rock moins décolorée sur quelques chansons de ce premier acte.

Pour le moment, l’acte 1 de ATUM ne m’impressionne pas du tout. Dans certains aspects, il est déjà mieux de ce que le groupe nous a offert depuis un méchant bout. Selon moi, il manque de Smashing Pumpkins dans un rock abrasif, mais peut-être que les 2 autres parties en 2023 seront une combinaison de tout ça. Dans le pire des cas, ça aurait été un fiasco sur toute la ligne.

ATUM Act 1, c’est un album de rock qui ne pas manque d’audace, mais de guitares sales et combatives ; le manque est flagrant. Disons que ça ne frappe pas fort. J’ai encore le goût amer de SHINY AND OH SO BRIGHT VOL 1 (2018) & CYR (2020) qui étaient débectant et fades.

Chansons favorites :

  • Step In Time
  • The Good In Goodbye
  • Hooligan




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!