Coup de cœur

Stone Sour encore brutal et dévoué !

Taylor et sa bande sont de retour trois ans après un album double concept House of Gold & Bones – Part 1 et 2 et le départ de Jim Root, le guitariste de Slipknot.

La formation américaine présente Hydrograd : 15 pièces robustes coulées dans le hard rock. Produit et mixé par Jay Ruston (Steel Panther, Anthrax, Everclear, Bowling For Soup, Theory of A Deadman), l’album propose des arrangements — dans une tout autre direction — salaces mais un tantinet plus mélodique.

Ça me rappelle les excellents albums Audio Secrecy et Come What(ever) May. La plume et la voix puissante et hargneuse de Corey Taylor livrent la marchandise avec une fougue foudroyante.

Notre ami Corey délaisse le côté “scream” pour nous éblouir avec ses hymnes sans pudeur. Ne vous inquiétez pas, Stone Sour reste brutal et dévoué au plaisir des décibels, même ses ballades ont des couilles.

Hydrograd, c’est une décharge tonitruante de hard rock distorsionné, baraqué et impétueux comme seul sait le faire Stone Sour.

Chansons coup de cœur :

  • Mercy
  • Taipei Person / Allah Tea
  • Hydrograd
  • Song #3
  • Fabuless
  • When the Fever Broke
  • Thank God It’s Over
  • St-Marie




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!