Coup de cœur

Sublime contraste entre des envolées aériennes et un post-rock subtil et souple

Après deux excellents et aventureux EP double autoproduit Sirens (2013) et Magnolia (2014). C’est maintenant que le groupe américain Wilsen présente I Go Missing In My Sleep, son premier album complet.

La formation brooklynoise, composée de Tamsin Wilson (voix), Drew Arndt (basse) et Johnny Simon (guitare), accouche de 11 titres définis dans une enveloppe douceur onirique et vaporeuse. La voix ouatée de la chanteuse s’élève dans les mélodies dans notre subconscient en impesanteur.

On peut presque ressentir le crépuscule du jour pendant l’écoute, ce qui provoque des moments calmes et intenses qui atteignent l’équilibre.

C’est un sublime contraste entre des envolées aériennes et un post-rock subtil et souple. L’album est réalisé par Ben Baptie au Royaume-Uni, dans le nord de New York et enfin au Farm Studio, en Pennsylvanie.

Sur ce premier opus, le trio WILSEN a su capter chaque murmure fébrile de ses chansons. Un peu comme l’a fait Radiohead, Daughter, etc.

I Go Missing In My Sleep, c’est du folk alternatif cristallin fait de pulsations de vie qui résonne dans les artères du corps. C’est astucieux et prodigieux !

En show pour le lancement de son nouvel album au Bar Le Ritz PDB le 28 avril.

Chansons coup de cœur :

  • Centipede
  • Garden
  • Kitsilano
  • Light betwwen the leave
  • Dusk
  • Told you




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!