Toujours aussi étonnant après 20 ans !

Après vous avoir rappelé U2 et son super The Joshua Tree, je vais vous parler du groupe anglais Radiohead et de son étonnant OK Computer.

Ce troisième album du groupe alternatif britannique, qui a été enregistré dans un manoir à Bath et dans l’Oxfordshire, est sorti le 16 juin 1997 au Royaume-Uni ainsi que le 1er juillet aux États-Unis, il y a déjà 20 ans.

Ce sont 12 pièces dans une facture sonore très progressive et nouvelle à la fois pour le groupe, à l’époque. Cet album obtiendra un succès critique et commercial mondial, se propulsera en tête des palmarès en sol américain dès sa sortie, et sera certifié platine partout !

Après 20 ans, quand j’écoute l’album aujourd’hui, je suis encore subjugué par la puissance des mélodies dévastatrices et géniales. La réalisation de Nigel Godrich (Beck, Travis, Air) est impeccable et impressionnante.

Une œuvre spectaculaire qui a pour thème l’aspect négatif de la déchirure d’une société et la politique, ce qui est encore d’actualité si on regarde où s’en va le monde.

Thom Yorke et la bande nous ont littéralement frappé en pleine gueule avec OK Computer. À chaque écoute, je revis cette extase instantanée.  Avec des chansons comme Paranoid Android, Lucky et No Surprise, pas étonnant que cet album fasse partie des œuvres inoubliables. Radiohead a su se faire une place de choix avec ce disque.





Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!